Carne de porco à alentejana : recette inédite

Comme promis dans notre article précédent, le détail de la recette du Carne de porco à alentejana !

Avec de nombreuses recettes toutes plus savoureuses les unes que les autres, la cuisine portugaise a plus d’un tour dans son sac. Pour un diner entre amis ou en famille sous les couleurs de l’originalité et du goût, BomBom vous propose un focus sur l’un des plats les plus typiques du Portugal. Le fameux carne de porco à alentejana, dans lequel viande et coquillages se marient pour égayer les papilles des plus gourmets

 

Origines du carne de porco à alentejana

La véritable origine du carne de porco à alentejana se trouve dans la région de l’Alentejo. Située au sud du Portugal, cette région rurale, particulièrement spacieuse (plus grande que la Belgique !), produit essentiellement du vin, du cochon noir, et de l’huile d’olive. La charcuterie occupe une place de choix en Alentejo. Notons par ailleurs qu’après avoir été fabriqués, les produits dérivés du cochon noir sont envoyés en Espagne afin d’y être vieillis. C’est donc au porc noir élevé en Alentejo que l’on doit (entre autre) ce plat traditionnel. Néanmoins, le plat carne de porco à alentejana en lui-même, provient d’Algarve… Cela explique donc la présence de coquillages dans cette succulente préparation culinaire.

 

Les ingrédients pour un savoureux carne de porco à alentejana

Les quantités sont à adapter selon le nombre de convives à tables, mais sur la base d’un plat à préparer pour régaler 6 personnes, voici ce qui doit se trouver sur votre liste de commissions (si jamais vous ne disposez pas d’ores et déjà d’un ou plusieurs des ingrédients suivants) :

  • 1kg d’échine de porc désossée ou 1kg de filet mignon
  • 2kg de coquillages (palourdes ou coques car une fois ouvertes, leur chair est fine et fondante)
  • 3 gousses d’ail écrasées (à l’aide d’un presse ail, ou alors d’un petit pilon)
  • Quelques feuilles de laurier
  • 8 pommes de terre
  • Une boite de concentré de tomates
  • Un bouquet de coriandre fraîche
  • Un citron
  • Du paprika
  • De l’huile d’olive
  • Du vin blanc (sec)
  • Sel, Poivre

 

Les étapes de la préparation de votre carne de porco à alentejana

Couper la viande en dés de taille moyenne, puis disposer le tout dans un grand plat, de telle sorte à pouvoir ensuite mélager les dés de porc avec l’ail, le laurier et le paprika (l’équivalent d’une petite cuillère à soupe pour cette épice).

Arroser le tout de vin blanc, afin que la viande soit quasiment toute baignée.

Mélanger et réserver au frais durant quelques heures (plus la marinade repose, plus elle est savoureuse).

À priori, au moment d’acheter vos coquillages chez le poissonnier, vous pouvez directement les cuisiner. Si en revanche ils sont tous frais pêchés, il vous faut les faire dégorger dans de l’eau froide additionnée de gros sel, et changer plusieurs fois l’eau. Cela permet aux coquillages de libérer le sable de leur coquille.

Faire cuire les pommes de terre à l’eau, puis les détailler en dés et réserver.

Dans une cocotte, verser un filet d’huile d’olive, et faire dorer les dés de porc. Ajouter le concentré de tomates ainsi que la marinade, bien mélanger pour que toute la viande s’imprègne et laisser mijoter à feu très doux.

Dans une poêle, disposez les coques ou les palourdes, en remuant régulièrement et stopper le feu quand elles commencent à s’ouvrir.

Ajouter progressivement les dés de pommes de terre à la viande, dans la cocotte, tout en mélangeant.

Enfin, disposer les coquillages sur la préparation qui mijote dans la cocotte, et recouvrir pendant plusieurs minutes (les coquillages finissent ainsi de cuire à l’étouffée)

Fin de cuisson, saupoudrer le tout de sel, de poivre, et de coriandre finement hachée.

Ça doit sentir particulièrement dans la cuisine, que l’on se le dise bien…

 

La présentation du carne de porco à alentejana

Ce plat, que l’on pourrait qualifier de « bonne franquette » chez nous (à voir pour l’expression portugaise équivalente !), est servi sans chichis. Dans des assiettes creuses, vous pouvez éventuellement dispatcher çà et là quelques olives vertes pour achever de colorer le repas. D’aucuns(es) ajoutent de tout petits morceaux de choux fleur. Ne pas hésiter à mettre une grosse cuillère à coté de l’assiette, en compagnie du couteau et de la fourchette, car la petite sauce restante est des plus appétissantes !

 

Quel vin pour accompagner le carne de porco à alentejana ?

Étant donné que l’on mixe produits de la terre et de la mer, le choix du vin pour accompagner ce plat est important. Pour rester dans le folklore portugais, pourquoi ne pas tenter un vin de la vallée du Douro ? Bon marché, léger et fruité, ce vin rouge aura toute sa place pour hydrater les gosiers à désaltérer. Pour celles et ceux qui préfèrent le vin blanc, il faut cibler un vin sec de type riesling ou pinot gris. Ces derniers accompagnent agréablement viandes claires et poissons.

Rendez-vous très bientôt pour un thème un peu plus sucré !

Articles récents
Les plats typiques du Portugal

Fort de la diversité de ses ressources, le Portugal peut être fier de sa cuisine simple et délicieuse. Entre terre et mer : poissons, viandes