La cuisine portugaise

Avec un littoral de près de 1 000 kilomètres de long et d’immenses étendues rurales, le Portugal dispose de tout un arsenal d’excellente qualité en matière d’ingrédients pour une gastronomie de tout premier choix. En raison des divers héritages culturels (celte, ibère, arabo-musulman) de ce pays, les empreintes marquant la gastronomie portugaise apportent éclectisme et saveurs à la cuisine

 

Le B-A BA de la cuisine portugaise

Viandes, poissons, et moult coquillages s’intègrent dans la majorité des spécialités culinaires portugaises. La morue à elle seule se décline sous formes de plus de 360 recettes ! Simple, copieuse, mariant de nombreux arômes, la gastronomie portugaise témoigne de la générosité de ses concitoyens et de leurs goûts sûrs en matière de nourriture.

Les grillades « churrasco« , qu’elles concernent la viande ou le poisson, sont appréciées par tout(e) un(e) chacun(e). L’huile d’olive portugaise vient ajouter à presque tous les plats, cette fameuse touche à laquelle on songe quand on entend « pays du sud ».

Les nombreux légumes cultivés sur les terres portugaises prennent bien évidemment part à chaque préparation. Au regard du climat présent au Portugal, il est aisé de cultiver de multiples variétés de légumes. Les primeurs dictent toutefois la teneur des plats. Selon les saisons, haricots, choux, pommes de terre, tomates, poivrons… égayent la viande ou le poisson. Les épices tirent aussi bien souvent leur épingle du jeu. Piments, curry, cumin, et d’autres aromates comme la coriandre complètent l’assaisonnement des divers mets portugais. La cannelle épice de nombreux desserts, gare à celle ou celui qui n’en a pas l’habitude ou qui n’apprécie que moyennement cette épice.

Le nord du Portugal est réputé pour ses ragoûts. Le poisson est bien évidemment préparé de cette manière, mais également le bœuf, le mouton et le porc (qui ne connaît pas encore la Feijoada lève le doigt ! ). Ces préparations mijotées distillent agréablement les saveurs et permettent aux aliments de toutes leurs qualités nutritionnelles. Ces fameux ragoûts, ce sont les plats de la famille, de la convivialité… Ils offrent aux plus audacieux cuisiniers la possibilité de mixer lors d’une même cuisson des viandes et des poissons. Clin d’œil non dissimulé à la spécialité « carne de porco à alentejana ». Un exemple typique de l’assemblage de viande et de produits de la mer dans une seule et même assiette ! Le carne de porco à alentejana se compose de cochon mariné, puis mijoté un long moment à l’étouffée, puis de palourdes ajoutées en toute fin de cuisson. Le détail de la recette vous sera dévoilé prochainement.

Le sud du pays propose quant à lui davantage de grillades aux menus de ses restaurants. Plus largement, le sud du Portugal met un point d’honneur à valoriser les produits iodés. Simplissimes, les sardines grillées au Portugal sont accompagnées d’un filet d’huile d’olive et de quelques zestes de citron : classique, efficace, super bon. La daurade connaît aussi un franc succès. Grillée et aussitôt servie (parfois quelques minutes seulement après avoir été pêchée). Ce poisson est adoubé par toutes et tous ! Une chair délicate et savoureuse : un régal.

N’oublions pas non plus les soupes ! En toutes saisons et à base d’ingrédients franchement bigarrés, la soupe est un must au Portugal.

Les desserts, très souvent à bas d’œufs, occupent une place sérieuse dans la cuisine portugaise. (BOMBOM vous proposera un focus sur les desserts, avec force recettes).

Forts de ce patrimoine culinaire, les chefs cuistots portugais n’hésitent pas un instant à apporter des touches de modernité à cette cuisine quelque part tout à fait séculaire. Ainsi, le guide Michelin s’est naturellement penché sur ce dossier : le Portugal peut être fier de revendiquer plusieurs étoiles dans près de 30 restaurants !

 

Se rendre au restaurant en tant que portugais(e)

Contrairement à certains voisins européens, les portugais prennent régulièrement leurs repas en dehors de chez eux. Le côté bon marché de la restauration y est pour beaucoup, mais pas seulement. Il est fréquent que les portugais aillent petit-déjeuner à l’extérieur avant de se rendre au travail. Une façon plutôt sympa de commencer la journée, non ?

Acheter tous les ingrédients nécessaires à l’élaboration d’un plat revient parfois plus cher que d’aller consommer ce même plat au restaurant ! True story, et surtout lorsqu’il s’agit de poisson.

Les restaurants du Portugal sont de hauts lieux de rassemblements pour les familles et les groupes d’amis. Même dans les toutes petites bourgades, vous pourrez trouver au moins un restaurant.

Par ailleurs, les restaurants portugais ont coutume de systématiquement proposer une ou plusieurs entrées en début de repas. En petites quantités certes, mais si d’aventure vous n’y touchez pas, cela ne vous sera pas facturé. À l’inverse, et comme les olives, le fromage, le jambon de pays… c’est toujours très tentant, eh bien une fois entamées, ces petites entrées figureront sur l’addition.

Le goûter est une habitude plutôt bien ancrée chez nos voisins les portugais. Souvent réservé aux enfants et adolescents qui rentrent de l’école, le goûter entre sans complexe dans l’art de vivre à la portugaise. Pâtisseries et boulangeries proposent des en-cas sucrés et salés qu’il fait bon aller grignoter en rentrant du travail.

Vous l’aurez compris, au Portugal on aime la cuisine, les bons produits et la convivialité !

 

Et pour 4 idées de plats brésilien, c’est par ici que ça se passe

Articles récents
restaurant anglet
Notre geste écologique

BomBom s’engage dans la lutte contre le tout jetable D’après un rapport de WWF (2016), on estime qu’un tiers des déchets plastiques fabriqués à l’échellemondiale